A Propos du Samnak Master DAAM

Information sur le salon de Sak Yant        

Master DAAM dans son salon sak yant

Il existe une différence fondamentale entre un salon de tatouage et un samnak sak yant.

Ce dernier est un lieu sacré, un lieu de culte tenu par des brahmanes ou des ruesi qui sont l'équivalent de moines. 
Master DAAM Arjarn Sak Yant est resté moine jusqu'en septembre 2015
Puis il est rentré dans la vie active avec le but de distribuer son art et pouvoir de sak yant au sein d'une entité commerciale ouverte au grand public.

Un moine doit rester centré sur la méditation, Master Daam se recentre sur la communication, l'ouverture aux autres cultures, 

Toutes les cérémonies et prieres sont de la plus haute authenticité vous aurez en face de vous un Brahmane qui est resté 15 années à étudier l'art sacré du Lanna Sak Yant.

Dans la pratique

master Daam SakYant

Formé par Bernard Lompré aux techniques les plus pointues d'hygiène, apportant la qualité suisse comme complément technique indispensable a la nouvelle clientelle de Master DAAM.
Le travail n'est pas fait au bambou qui utilise des faisseaux d'aiguilles mais a la lance traditionnelle des moines Sak Yant

  • Hygiéne et précision de qualité suisse.
  • Tradition trrictement respectée dans l'utilisation de la lance monastique
  • Tout modeles issus de la tradition du nord de la thailande, Tradition LANA:
  • Création de dessins et yantras privés et personnels par le maitre a main levée.

Pour ceux qui désirent apprendre le maniement délicat de la lance sak yant de tatouage traditionnel des moines Lanna, Master Daam donne des cours pratiques de la simple découverte d'une journée jusqu'au mini stage d'une semaine...


Les tarifs 2018


Prix minimum 500 baths plus 30 Baths/cm2 
Il faut reserver a l'avance et confirmer par versement d'un acompte de 50% (donnation volontaire vous estimez vous même le montant a verser)

Laurence Minier, Journaliste écrit sur Master DAAM :

Laurenci Minier, Journaliste

VOYAGE CHEZ DAAM

Touchée, marquée
Un arrêt chez Master Daam laisse forcement des traces. Sur la peau, comme dans le cœur.
Jeune homme au sourire radieux, débordant de douceur et de paix intérieure, Master Daam vous accueille pour une cérémonie dont vous porterez à jamais la marque.
 Une atmosphère calme et sereine flotte dans le Samnak. Assis en tailleur, le buste légèrement incliné, le bras armé de la lance des moines Bouddhistes, Master Daam donne, tel un maitre d’arme, la dernière touche au tigre magistral tatoué sur l’échine de Julien. Un français qui a fait le voyage à Chiang Mai pour s’en remettre aux mains aguerries de ce Maitre du Sak Yant. Fort de 16 années d’expérience monastique, Master Daam est un expert des tatouages magiques aux pouvoirs protecteurs. Le voir en pleine action force l’admiration et rassure.  
Je n’avais jamais vraiment pensé à me faire tatouer, ne trouvant pas de sens particulier à une telle démarche. Mais les tatouages Sak Yant ont cette dimension spirituelle qui trouvait écho en moi. L’envie d’orner mon corps d’un message qui me rappellerait la force et la paix que j’étais en train de conquérir, collait à mon état esprit.
 Tels les guerriers des siècles passés je voulais renforcer mon armure intérieure. N’ayant pas décidé d’un motif particulier, je préférais laisser le maître aviser. A l’écoute, très attentif à mes souhaits, il me propose un dessin.
Penchée en avant, le dos arrondi, j’offre au Maître une surface lisse. Il me pose les mains sur les épaules, l’ultime soupçon d’appréhension se dissipe. De sa voix apaisante, il me transmet son assurance et me demande de réciter en sourdine un mantra afin de canaliser mon attention. Son travail a commencé bien avant que ne je ressente les premiers picotements.
Douleur infime. Je pense toujours au mantra, il me berce. Master Daam enchaine avec régularité et dextérité une successions de micro piqures. J’inspire, j’expire comme pendant une séance de Yoga.
Enfin, je sens un souffle dans mon dos, un souffle apaisant, qui véhicule une émotion un brin sensuelle. Daam a posé la lance, le tatouage est terminé. Je ne saurais dire combien de temps s’est écoulé. Le maître entame une succession d’incantations dont je ne connais pas le sens mais desquelles émergent une solennité puissante. Je ferme les yeux pour m’en imprégner. Une vague d’émotions me pénètre. Après la bénédiction je me sens heureuse
Ce Sak yant est un cadeau. Je sais qu’il me renforcera, qu’il m’aidera à éloigner les idées négatives, à me libérer de mes attachements. Il suffit que je le visualise, que mentalement je le niche entre mes deux omoplates pour qu’un frémissement me traverse, me rappelant sa puissance magique et le frisson qui me parcourra l’échine lorsque Daam, par son souffle délicat ponctua l’ultime coup de lance. 

Laurence Minier 

Témoignage de André Desjardins

J'ai déja recu pas mal de tatouages Sak Yant dans divers samnak ou temples.
Mais c'est la premiere fois que je rencontre un professionnel aussi compétent dans la culture Lanna,
Son travail d'une finesse exemplaire et  sans aucun saignement 
est le plus doux de tous les tatouages que je porte.

André Desjardins - Montreal.   

© Copyright Tattoo-sakyant.com. Tous droits réservés.